Les femmes qui lisent sont dangereuse

0
Print Friendly, PDF & Email

dame_dangereuse - CopieDe Laure Adler et Stéfane Bollman
Éditions Flammarion, 2009

Une suggestion de Josée Fontaine, bibliothécaire à la Commission scolaire des Hauts-Cantons.

Description :

«L’histoire de la lecture féminine se reflète dans la peinture et la photographie. Les artistes de toutes les époques ont représenté des femmes en train de lire. Pourtant, il aura fallu des siècles avant qu’il soit accordé aux femmes de lire à leur guise. Ce qui leur incombait d’abord, c’était de broder, de prier, de s’occuper des enfants et de cuisinier. Dès l’instant où elles envisagent la lecture comme une possibilité de troquer l’étroitesse du monde domestique contre l’espace illimité de la pensée, de l’imagination, mais aussi du savoir, les femmes deviennent dangereuses…»

Partager.

Laisser un commentaire